gold

L’été financier est de plus en plus chaud, l’or se régale

Cet été n’est pas de tout repos sur le front financier, si bien que l’or se régale. Après la déception engendrée par la communication de la Fed autour de sa baisse des taux de 0,25 %, Donald Trump a enchaîné avec l’un de ces Tweets ravageurs dont il a le secret, annonçant de nouveaux droits de douane de 10 % en septembre sur 300 milliards d’importations chinoises. Ça secoue, et l’or se frotte les mains.

14 trillions de dettes à rendement négatif

Alors que les taux ne cessent de baisser, la somme totale des obligations qui affichent un rendement négatif a passé pour la première fois la barre des 14 trillions. Et la tendance devrait se poursuivre. En ce qui concerne les obligations corporate, on en est à presque un trillion de titres à rendement négatif.

Plongée du pétrole de 8 %

Le pétrole qui dégringole de 8 %, ce n’est pas objectivement bon pour l’or, vu que l’énergie représente un poste de dépense important des sociétés minières. Mais vu les remous, le métal jaune continu de gagner du terrain.

Les obligations américaines sur 10 ans passent en dessous de 2 %

Problème de dette aux Etats-unis ? Les investisseurs s’en moquent, du moins pour le moment. Le rendement des Treasuries sur 10 ans est passé en dessous de 1,9 %.

Le yuan s’effondre

Suite au Tweet de Trump, le taux de change USDCNH s’est rapproché de 7, ce qui est dangereux. Voilà qui va ravir le président américain, soucieux de voir la devise américaine perdre en vigueur.

Les banques centrales continuent d’engloutir de l’or

Et pour terminer ce barrage concis de nouvelles, le World Gold Council vient de révéler que les banques centrales ont fait l’acquisition de la bagatelle de 224 t d’or durant le T2 2019. Il s’agit d’une hausse de 47 % par rapport au second trimestre de 2018. Selon l’institution, la forte impulsion de l’année dernière continue de gagner en intensité alors que 2018 fut déjà une année record d’achats d’or.

Source: https://or-argent.eu/lete-financier-est-de-plus-en-plus-chaud-lor-se-regale/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *