« Alerte. Vers un moment Lehman Brothers avec l’explosion du marché des produits dérivés du gaz ! » L’édito de Charles SANNAT

Mes chères impertinentes, chers impertinents,

Cela sent le gaz… vous ne trouvez pas ?

C’est en tout cas ce que pensent les autorités allemandes des marchés financiers, pour le reste, et vu la pénurie de gaz qui s’installe en Europe en raison des réductions de livraisons imposées par la Russie, les Européens, aimeraient sans doute pouvoir sentir le gaz !

Et je vous laisse imaginer cet hiver, lorsque les milliers de chaudières au gaz des logements HLM ne pourront plus donner du 19 ou 20° et que l’on se caillera au nord de la Loire…

Voici ce ce que nous rapporte l’agence de presse financière américaine Bloomberg.

L’Allemagne a prévenu que les mesures prises par la Russie pour réduire l’approvisionnement de l’Europe en gaz naturel risquaient de provoquer un effondrement des marchés de l’énergie, établissant un parallèle avec le rôle de Lehman Brothers dans le déclenchement de la crise financière.

Les fournisseurs d’énergie accumulant les pertes en étant contraints de couvrir des volumes à des prix élevés, il y a un risque d’effet de contagion pour les services publics locaux et leurs clients, y compris les consommateurs et les entreprises, a déclaré jeudi le ministre de l’économie Robert Habeck après avoir relevé le niveau de risque gazier du pays à la deuxième phase d’ »alarme » la plus élevée. »

Le problème ce sont les produits dérivés !

En Europe nous avons voulu jouer à la dérégulation et jouer à « et si le marché de l’énergie était libre il qu’il était un marché comme les autres ».

Alors nous avons laissé prospérer plein d’acteurs et de fournisseurs alternatifs qui ne servent strictement à rien si ce n’est à émettre des factures avec un nouveau logo donnant l’illusion du choix. Ils ne servent à rien car ils n’ont ni les infrastructures de distribution, ni les capacités d’extraction ou de fabrication ! C’est donc juste des structures commerciales qui achètent avec des prix de gros pour revendre au détail de l’énergie qu’ils sont incapables de produire et de distribuer.

Ils vont donc mourir dans d’atroces souffrances économiques et c’est en général ce qui arrivent aux « business » sans valeur ajoutée.

Mais ils vont entraîner avec eux pas mal de monde à commencer par les banques… et oui, le monde de la finance dans le cadre des marchés « libres » peut créer plein de produits dérivés qui permettent de se couvrir contre tout et contre rien…

Je peux jouer à la hausse ou la baisse, me garantir un prix ou un cours. Le problème c’est que je peux vous garantir un cours du gaz pour l’année prochaine, mais s’il n’y a plus de gaz me voilà bien ! Si en plus j’ai vendu à l’avance à découvert du gaz que je n’ai pas et que je n’aurais jamais parce que la Russie ne veut plus en livrer, je suis potentiellement aussi ruiné qu’en faillite ! Et les banques aussi.

Nous allons vivre un nouveau moment Lehman du aux coupures de gaz russe !

Nous allons donc vivre un nouveau moment Lehman, mais… rassurez-vous, nous ne laisserons pas tomber nos banques et les banques centrales vont imprimer la quantité suffisante de monnaie pour effacer les pertes.

Contre les pertes financières les banques centrales comme la FED et la BCE peuvent tout faire !

Contre l’absence de gaz, elles ne pourront rien faire pour vous empêcher de grelotter cet hiver.

Si le marché des dérivés du gaz explose et ce serait assez logique, les banques, les entreprises et autres institutions seront vraisemblablement sauvées par les Etats et les banques centrales pour justement éviter une crise à la Lehman qui coûterait beaucoup plus cher.

En sauvant le système on va créer de la monnaie.

En créant  plus de monnaie, on va renforcer l’inflation.

En renforçant l’inflation on va faire accélérer les cours de l’or.

L’or va donc monter plus que les banques ne feront faillite.

Allez, rassurez-vous, pour paraphraser l’un nos ministres, je dirais que cela va bien se passer

Il est déjà trop tard, mais tout n’est pas perdu.

Préparez-vous !

Charles SANNAT

Source: https://www.businessbourse.com/2022/06/24/alerte-vers-un-moment-lehman-brothers-avec-lexplosion-du-marche-des-produits-derives-du-gaz-ledito-de-charles-sannat/

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.