L’accélération des déficits & des dettes aux US va continuer à exercer une pression à la baisse sur le dollar.

L’accélération des déficits et des dettes aux États-Unis va continuer à exercer une pression à la baisse sur le dollar. Lorsque j’ai commencé ma carrière professionnelle en Suisse en 1969, 1 $ permettait d’acheter 4,30 Francs Suisses. Aujourd’hui, pour 1 $, nous obtenons seulement 0,89 CHF, ce qui représente une chute de 80% du dollar par rapport au Franc Suisse. La prochaine cible significative est de 0,5 CHF pour 1 $, ce qui représenterait une autre baisse de 44% à partir de maintenant.

Certes, le franc suisse est la monnaie la plus forte depuis plus de 50 ans. Mais même si nous regardons l’UE en difficulté, l’euro s’est récemment apprécié par rapport au dollar et semble entamer un mouvement haussier.

Il faut cependant se rappeler que toutes les monnaies sont dans une course vers le bas et qu’il n’y a pas de récompense celle qui touchera le fond en premier.

Il suffit de regarder le prix du dollar qui a chuté de 85% par rapport à l’or depuis 2000.

Comme je l’ai souligné à maintes reprises, toutes les monnaies ont chuté de 97 à 99 % en termes réels, par rapport à l’or, et dans les prochaines années, elles perdront les 1 à 3 % restants.

Nous devons comprendre que ces quelques derniers pourcentages signifient une chute de 100% à partir d’aujourd’hui et la disparition du système monétaire actuel, comme l’avait prédit von Mises.

Source: https://www.businessbourse.com/2021/10/07/lacceleration-des-deficits-des-dettes-aux-us-va-continuer-a-exercer-une-pression-a-la-baisse-sur-le-dollar/

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *